Comment faire sa photo LinkedIn – méthode de A à Z

En ce qui concerne LinkedIn, la difficulté que j’entends le plus fréquemment est celle de la photo. Comment faire ma photo LinkedIn ? Quelle photo choisir ? Dois-je faire une photo spécialement pour LinkedIn ? Dois-je sourire ? Les questions que l’on se pose sont nombreuses et ont une fâcheuse tendance à nous plonger dans l’inertie de l’indécision.

J’avais donc envie de vous proposer aujourd’hui non pas la meilleure manière de faire en théorie mais celle qui fonctionne le plus souvent pour moi et qui s’est imposé, à force de faire des photos LinkedIn pour différentes personnes. À chaque fois que j’ai utilisé cette méthode (une quarantaine de fois), on a fini par avoir une bonne photo LinkedIn (jamais exceptionnelle, certes) en moins de 10 minutes.

1) Allez chercher quelqu’un d’autre (ami, collègue, frère, soeur, etc.)

Pas de selfie ! Vraiment pas. Il va absolument vous falloir trouver un complice.

Selfie

Le problème d’un selfie c’est que tout le monde voit que c’est un selfie (et ça envoie un message plutôt asocial sur un réseau social) et qu’à moins d’être extrêmement doué en cadrage à l’aveugle, vous êtes obligés d’utiliser l’appareil photo frontal de votre smartphone qui est, même sur les meilleurs smartphones, un appareil catastrophique.

2) Prenez un smartphone (ou un appareil photo)

Évidemment si vous avez un vrai appareil photo, utilisez-le, c’est dix fois mieux. Mais soyons réalistes : il y a neuf chances sur dix pour que vous n’en ayez pas. Prenez donc un smartphone avec un capteur photo d’au minimum 6 Mégapixels (au-dessus ça ne change rien mais en dessous ça peut être un peu juste).

3) Trouvez un mur blanc (ou beige) et habillez-vous

Il vous faut un fond neutre et uni. Interdiction formelle de laisser un élément de votre chambre en arrière-plan ou, pire encore, de détourer ensuite votre tête pour rajouter un fond blanc sous Photoshop. Et…oui il va falloir vous habiller comme si vous alliez travailler. Pas forcément comme si vous alliez en entretien (on peut être un soupçon moins formel sur LinkedIn) mais en tenue professionnelle habituelle pour votre secteur.

4) Apprenez à votre complice les bases de la photo avec un smartphone

Ne nous berçons pas d’illusion : les smartphones sont plutôt de mauvais appareils photo dans l’ensemble. Cependant en respectant quelques règles on peut obtenir des photos presque décentes.

  • Ne jamais zoomer. Vraiment jamais. Le zoom des smartphones détruit la qualité de la photo à vitesse grand V. Mettez-vous à la bonne distance. Avec un iPhone (et n’importe quel smartphone d’optique comparable) ça vous donne une distance comprise entre 20 et 50 cm entre l’objectif du téléphone et votre visage. Oui, je sais ça fait tout près !

.

  • Ne pas utiliser le flash. Vraiment, vraiment pas. Le flash des smartphones est extrêmement mauvais. Il n’y a d’ailleurs quasiment aucune configuration où il peut servir à quelque chose (à part pour servir de lampe torche).

.

  • Avoir une forte luminosité (naturelle de préférence). Le capteur de lumière d’un smartphone est si petit que la moindre baisse de luminosité a un effet dramatique sur la photo. C’est pour ça que les photos d’intérieur sont si mauvaises.

.

  • Ne pas être à contre-jour. La source de lumière ne doit donc pas être en face de l’objectif. Faites également attention à bien faire disparaître les ombres.

.

  • Faire attention à l’axe. Si votre ami ne fait pas la même taille que vous il va falloir faire attention : s’il est trop petit il risque de vous prendre en contre-plongée, s’il est trop grand il risque de faire l’inverse. L’idéal c’est quand l’objectif est à la même hauteur que vos yeux. N’hésitez pas à monter sur une chaise s’il le faut !

5) Prenez la pose magique

Vous êtes prêt(e)s ? Je vais vous dévoiler LA pose qui m’a l’air de donner le plus souvent les meilleurs résultats.

a) Collez vous contre le mur
PhotoLinkedIn1

b) Croisez vos bras

PhotoLinkedIn2

c) Mettez vous de 3/4 face

PhotoLinkedIn25

d) Veillez à avoir le regard droit et à corriger au maximum le fait que votre tête va pencher du côté de l’épaule en avant.

e) Souriez ! Vraiment. Vous pouvez même rire, sur LinkedIn c’est bienvenu.

PhotoLinkedIn3

 

f) Essayez les deux profils (il y en a toujours un bien meilleur que l’autre)

PhotoLinkedIn4

(Manifestement, le bon profil était le premier !)

6) Mitraillez de photos

C’est maintenant à votre complice de jouer. Il va falloir qu’il se mette donc à bonne distance (pas plus de 50 cm), de manière à avoir dans le cadre votre tête et votre buste jusqu’au niveau des bras croisés. Et il faut vraiment mitrailler (mais sans utiliser le mode rafale). Prenez un maximum de photos possibles. Pour vous donner un ordre de grandeur, j’en prends à chaque fois une cinquantaine en 2-3 minutes.

Il faut également discuter pendant les prises. Parlez de tout et de rien. C’est à votre complice photographe de diriger l’échange (vous serez trop crispés pour le faire vous-mêmes). De préférence il faut qu’il vous détende. Si ça peut vous donner des idées, je dis toujours exactement la même chose :

– Allez, détends-toi…vraiment ! Regarde-bien l’objectif. Non pas moi ! L’objectif : le truc rond sur le téléphone. Regarde-bien…c’est bientôt fini… allez maintenant regarde-moi comme si j’étais quelqu’un de très drôle…plus drôle que ça ! Non mais vraiment drôle ! Maintenant mets-toi sur ton autre profil…Super !

7) Votre complice choisit les meilleures photos

On a tous tendance à ne pas aimer se voir en photo. C’est normal (c’est en partie dû au fait que vous ne vous voyez jamais comme sur une photo puisque le miroir inverse tout). Surtout sur une photo prise avec un smartphone et qui ne sera donc pas de la grande photographie. C’est pourquoi il est primordial que ça soit votre complice qui choisisse les trois meilleures photos de la cinquantaine. Et vous, vous choisissez parmi les trois celle qui vous plaît le plus.

8) Retravailler la photo

Pas de panique, pas besoin d’être un expert de retouche photo. Il vous faut simplement la recadrer en carré et non en rectangle (vous pouvez d’ailleurs le faire directement sur LinkedIn). Recadrez selon ce qui vous met le plus à l’aise : seulement votre visage,

PhotoLinkedIn5

le visage et les épaules,

PhotoLinkedIn6

ou le visage, les épaules et le buste.

PhotoLinkedIn8

Et voilà !

Dernier point : oubliez tous les filtres de type Instagram. Nous ne sommes pas sur Instagram. La seule retouche acceptable (et selon la photo c’est même des fois préférable) c’est le noir et blanc.

PhotoLinkedIn8

 

Encore une fois, ce n’est pas de l’art (elle aurait été meilleure si je n’avais pas enfreint la règle de la luminosité car j’écrivais cet article la nuit) mais c’est suffisant en attendant éventuellement une photo prise avec un vrai appareil photo.

Bons shootings 😀 !

  • kendy

    Bon boulot Nicolas,

    J’aime beaucoup ton style.
    Merci pour le point 1, j’avoue que je prends souvent des selfies maintenant je prendrai un complice.
    A bientôt pour de nouveaux articles sur http://www.debuterdanslavente.com

    • Nicolas Galita

      Merci Kendy :D,

      Ahaha je ne peux que t’encourager à t’aider de complices en effet !

      Merci pour le blog ! À l’occasion on pourra essayer de mixer les sujets dans un article de collaboration ^^.

  • Haria

    Merci pour ces conseils 😉 ! Je suis sur Linkedin depuis des années et je n’ai toujours pas de photo de profil ( oui ca arrive). Désormais je n’ai plus aucune excuse on dirait bien

    • Nicolas Galita

      Clairement aucune excuse 😉 !!!

  • Charlin

    Du concret ! C’est ce dont on a besoin.
    Merci pour cet article de très bonne qualité !
    Bonne continuation.

    • Nicolas Galita

      Merci 😀

      On attend ta photo pour quand du coup 😉 ?

  • jeanloup

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui traite bien le sujet de la photo de profil Linkedin

    Etant un photographe spécialisé dans les photos de CV et de réseaux sociaux, je compléterai votre document en partageant avec vous mon expérience sur ce thème.

    Je constate que la majorité des personnes (80%) que je photographie pour un CV ne se trouvent absolument pas photogénique et ont au départ du mal à se mettre en valeur et à exprimer un sourire avec conviction, sincérité et détermination.
    Je constate qu’en abordant avec les candidats tous les thèmes que vous avez cités, ils se détendent davantage et que dans 90% des cas en fin de séance ils trouvent » leur image belle » et surtout ils ont bien davantage confiance en eux, ce qui aide énormément dans un entretien futur.

    Je me permet aussi de vous livrer mes recommandations pour réaliser une bonne photo au travers de ce lien http://maphotoportrait.fr/32-conseils

    Merci encore pour vos judicieux conseils

    Jean loup

    http://maphotoportrait.fr/

  • Prudence

    Hahaha!
    L’histoire du bon profil était très rigolote!
    Effectivement le meilleur des deux était le premier 🙂
    Merci pour cet article!
    Depuis le temps que j’y pense, il faudrait que je fasse enfin ce shooting dédié uniquement à Linkedin

    • Nicolas Galita

      Ahah 😀

  • JobINside

    Bonjour,
    Pratiquant la photographie de longue date (c’était mon job alimentaire lorsque j’étais étudiant, à l’époque de l’argentique, je vendais mes photos (reportages, sports mécaniques, rugby…et portraits), je n’aurai qu’une seule recommandation. Lorsque vous souhaitez publier vos photos, faites appel à un professionnel! Vous avez tous un photographe de quartier, ne serait-ce que pour les photos officielles d’identité. Il saura vous conseiller, vous mettre à votre avantage, et aujourd’hui à l’ère du numérique vous soumettre autant de clichés que vous le souhaitez avant de sélectionner le « bon ». Le tout pour environ 10 euros. Par pitié, fuyez les « copains-photographes-d’un-jour », les selfies, et tout le reste.

    Xavier
    JobINside – http://www.jobinside.fr

    • Nicolas Galita

      Bonjour,

      Mais une fois qu’on a dit ça. Concrètement on fait quoi des gens qui ont pas envie de le faire ?

  • Gwladys

    C’est trop fort, je fais la photo hier et lis l’article aujourd’hui… et j’ai tout bon ! 😀

    PS : Ok, pas de selfies mais si on n’a pas d’amis dans le coin à ce moment-là, un appareil photo avec retardateur sur une étagère, en imaginant son meilleur ami en face, ça marche super bien ! 😉

    • Nicolas Galita

      Ahahah j’ai jamais essayé le retardateur !

  • Alain38

    Bonjour,
    alors quelques astuces pour la photographie de portrait, même si ce n’est pas spécialement pour LinkedIn:
    – Contrairement à ce que dit l’article, se coller au mur n’est souvent pas une bonne idée. En effet cela fait apparaitre l’ombre (photo sans flash) ou fait une aura (photo avec flash). A une distance de 2 ou 3m du mur on obtient normalement de meilleures photos,
    – Si vous utilisez un vrai appareil photo, mettez vous en mode « mise au point manuelle » afin de faire la netteté sur les yeux de la personne. Cela permet d’avoir des photos plus expressives.
    – Et effectivement, si vous le pouvez ne soyez pas « face à l’objectif », sauf à vouloir une photo « fiche anthropométrique »,
    – Sinon, si vous un appareil avec flash séparé, n’hésitez pas à déporter le flash (et à l’orienter vers le plafond), pour obtenir une belle lumière.

    • Nicolas Galita

      Bien vu pour le fait de ne pas se coller au mur ! Je m’en suis rendu compte après !

  • Ruth Stockinger

    J’ai trouvé ce site pour tester le message qu’on transmet avec sa photo (professionnel, compétent….): http://www.photofeeler.com. Certes, c’est en anglais, mais les résultats aident à choisir sa meilleure photo !

    • Nicolas Galita

      Oui j’avais vu aussi : je me demande ce que ça vaut !

  • Kapka Stoykova

    Bonjour Nicolas,
    Je suis d’accord avec tous ce que vous venez de dire, sauf avec un point. Alors, je vous propose une alternative.
    C’est une astuce que j’ai découvert il y a plusieurs années et qui plait beaucoup à mes clients en coaching carrière. L’idée c’est que quand vous posez pour la photo, d’adresser un message fort à votre futur employeur ou vos futurs clients. Pendant les prises, regardez dans l’objectif de l’appareil et exprimez le message. Sans le prononcer, mais dans vos pensées. Cela influencera positivement l’énergie qui se dégage de votre visage. Vous ne me croyez pas ? De tout façon vous n’avez rien à perdre et vous pouvez que gagner en essayant. :)
    PS Je viens de me rendre compte que ma photo sur LinkedIn est issue lors d’un évènement professionnel pendant que j’ai donné une interview. Alors, j’ai décidé que l’énergie de ce moment (et mon message dans l’interview) me plais beaucoup.

    • Nicolas Galita

      Mdr pas convaincu du tout !