Comment faire sa photo LinkedIn – méthode de A à Z

En ce qui concerne LinkedIn, la difficulté que j’entends le plus fréquemment est celle de la photo. Comment faire ma photo LinkedIn ? Quelle photo choisir ? Dois-je faire une photo spécialement pour LinkedIn ? Dois-je sourire ? Les questions que l’on se pose sont nombreuses et ont une fâcheuse tendance à nous plonger dans l’inertie de l’indécision.

J’avais donc envie de vous proposer aujourd’hui non pas la meilleure manière de faire en théorie mais celle qui fonctionne le plus souvent pour moi et qui s’est imposé, à force de faire des photos LinkedIn pour différentes personnes. À chaque fois que j’ai utilisé cette méthode (une quarantaine de fois), on a fini par avoir une bonne photo LinkedIn (jamais exceptionnelle, certes) en moins de 10 minutes.

1) Allez chercher quelqu’un d’autre (ami, collègue, frère, soeur, etc.)

Pas de selfie ! Vraiment pas. Il va absolument vous falloir trouver un complice.

Selfie

Le problème d’un selfie c’est que tout le monde voit que c’est un selfie (et ça envoie un message plutôt asocial sur un réseau social) et qu’à moins d’être extrêmement doué en cadrage à l’aveugle, vous êtes obligés d’utiliser l’appareil photo frontal de votre smartphone qui est, même sur les meilleurs smartphones, un appareil catastrophique.

2) Prenez un smartphone (ou un appareil photo)

Évidemment si vous avez un vrai appareil photo, utilisez-le, c’est dix fois mieux. Mais soyons réalistes : il y a neuf chances sur dix pour que vous n’en ayez pas. Prenez donc un smartphone avec un capteur photo d’au minimum 6 Mégapixels (au-dessus ça ne change rien mais en dessous ça peut être un peu juste).

3) Trouvez un mur blanc (ou beige) et habillez-vous

Il vous faut un fond neutre et uni. Interdiction formelle de laisser un élément de votre chambre en arrière-plan ou, pire encore, de détourer ensuite votre tête pour rajouter un fond blanc sous Photoshop. Et…oui il va falloir vous habiller comme si vous alliez travailler. Pas forcément comme si vous alliez en entretien (on peut être un soupçon moins formel sur LinkedIn) mais en tenue professionnelle habituelle pour votre secteur.

4) Apprenez à votre complice les bases de la photo avec un smartphone

Ne nous berçons pas d’illusion : les smartphones sont plutôt de mauvais appareils photo dans l’ensemble. Cependant en respectant quelques règles on peut obtenir des photos presque décentes.

  • Ne jamais zoomer. Vraiment jamais. Le zoom des smartphones détruit la qualité de la photo à vitesse grand V. Mettez-vous à la bonne distance. Avec un iPhone (et n’importe quel smartphone d’optique comparable) ça vous donne une distance comprise entre 20 et 50 cm entre l’objectif du téléphone et votre visage. Oui, je sais ça fait tout près !

.

  • Ne pas utiliser le flash. Vraiment, vraiment pas. Le flash des smartphones est extrêmement mauvais. Il n’y a d’ailleurs quasiment aucune configuration où il peut servir à quelque chose (à part pour servir de lampe torche).

.

  • Avoir une forte luminosité (naturelle de préférence). Le capteur de lumière d’un smartphone est si petit que la moindre baisse de luminosité a un effet dramatique sur la photo. C’est pour ça que les photos d’intérieur sont si mauvaises.

.

  • Ne pas être à contre-jour. La source de lumière ne doit donc pas être en face de l’objectif. Faites également attention à bien faire disparaître les ombres.

.

  • Faire attention à l’axe. Si votre ami ne fait pas la même taille que vous il va falloir http://pharmaplanet.net/levitra.html faire attention : s’il est trop petit il risque de vous prendre en contre-plongée, s’il est trop grand il risque de faire l’inverse. L’idéal c’est quand l’objectif est à la même hauteur que vos yeux. N’hésitez pas à monter sur une chaise s’il le faut !

5) Prenez la pose magique

Vous êtes prêt(e)s ? Je vais vous dévoiler LA pose qui m’a l’air de donner le plus souvent les meilleurs résultats.

a) Collez vous contre le mur
PhotoLinkedIn1

b) Croisez vos bras

PhotoLinkedIn2

c) Mettez vous de 3/4 face

PhotoLinkedIn25

d) Veillez à avoir le regard droit et à corriger au maximum le fait que votre tête va pencher du côté de l’épaule en avant.

e) Souriez ! Vraiment. Vous pouvez même rire, sur LinkedIn c’est bienvenu.

PhotoLinkedIn3

 

f) Essayez les deux profils (il y en a toujours un bien meilleur que l’autre)

PhotoLinkedIn4

(Manifestement, le bon profil était le premier !)

6) Mitraillez de photos

C’est maintenant à votre complice de jouer. Il va falloir qu’il se mette donc à bonne distance (pas plus de 50 cm), de manière à avoir dans le cadre votre tête et votre buste jusqu’au niveau des bras croisés. Et il faut vraiment mitrailler (mais sans utiliser le mode rafale). Prenez un maximum de photos possibles. Pour vous donner un ordre de grandeur, j’en prends à chaque fois une cinquantaine en 2-3 minutes.

Il faut également discuter pendant les prises. Parlez de tout et de rien. C’est à votre complice photographe de diriger l’échange (vous serez trop crispés pour le faire vous-mêmes). De préférence il faut qu’il vous détende. Si ça peut vous donner des idées, je dis toujours exactement la même chose :

– Allez, détends-toi…vraiment ! Regarde-bien l’objectif. Non pas moi ! L’objectif : le truc rond sur le téléphone. Regarde-bien…c’est bientôt fini… allez maintenant regarde-moi comme si j’étais quelqu’un de très drôle…plus drôle que ça ! Non mais vraiment drôle ! Maintenant mets-toi sur ton autre profil…Super !

7) Votre complice choisit les meilleures photos

On a tous tendance à ne pas aimer se voir en photo. C’est normal (c’est en partie dû au fait que vous ne vous voyez jamais comme sur une photo puisque le miroir inverse tout). Surtout sur une photo prise avec un smartphone et qui ne sera donc pas de la grande photographie. C’est pourquoi il est primordial que ça soit votre complice qui choisisse les trois meilleures photos de la cinquantaine. Et vous, vous choisissez parmi les trois celle qui vous plaît le plus.

8) Retravailler la photo

Pas de panique, pas besoin d’être un expert de retouche photo. Il vous faut simplement la recadrer en carré et non en rectangle (vous pouvez d’ailleurs le faire directement sur LinkedIn). Recadrez selon ce qui vous met le plus à l’aise : seulement votre visage,

PhotoLinkedIn5

le visage et les épaules,

PhotoLinkedIn6

ou le visage, les épaules et le buste.

PhotoLinkedIn8

Et voilà !

Dernier point : oubliez tous les filtres de type Instagram. Nous ne sommes pas sur Instagram. La seule retouche acceptable (et selon la photo c’est même des fois préférable) c’est le noir et blanc.

PhotoLinkedIn8

 

Encore une fois, ce n’est pas de l’art (elle aurait été meilleure si je n’avais pas enfreint la règle de la luminosité car j’écrivais cet article la nuit) mais c’est suffisant en attendant éventuellement une photo prise avec un vrai appareil photo.

Bons shootings 😀 !