Comment vérifier que les recruteurs ouvrent vos emails ?

Pour ce dernier article avant la pause estivale, j’ai choisi de revenir sur un sujet qui nous frustre tous : l’incapacité de savoir si le recruteur a bien ouvert notre email de candidature. Et, accessoirement, quand l’a-t-il ouvert. Pourtant, il est relativement simple de pouvoir le vérifier en temps réel grâce à un outil très pratique qui s’appelle Sidekick.

HomePageSidekick

Pour l’installer il va vous falloir suivre les instructions ici : Get Sidekick. Notez qu’il vous faudra Google Chrome, Gmail (ou Apple Mail/Outlook).

ChoixMailSidekick

Seul petit bémol : tout est en anglais, mais il suffit de cliquer sur les boutons les plus gros ^^.

Une fois que vous avez créé un compte, reçu l’email de confirmation, confirmé votre adresse email et installé l’extension Chrome (si vous utilisez Gmail), vous n’avez quasiment plus rien à faire.

ConfirmationSideKick

Désormais, à chaque fois que vous écrirez un nouveau message, vous pourrez choisir d’activer le suivi Sidekick.

EnvoiAvecSideKick

 

Vous voyez que la case avec le logo est cochée et que le bouton d’envoi est devenu orange. Attention, vous ne pouvez suivre que 200 emails par mois. Au-delà de 200, il va vous falloir payer. Mais, si vous nous lisez, vous ne devriez jamais avoir à envoyer 200 CV en moins d’un mois ! La plupart du temps il vous faudra le désactiver, comme ceci.

EnvoiSansSideKick

 

La case avec le logo est alors décochée et le bouton envoi redevient normal.

Chaque fois que vous allez envoyer un email à un recruteur vous pourrez donc activer le suivi Sidekick, puis vaquer à vos occupations. Quand votre email sera ouvert par le recruteur, vous serez prévenu par notification. Comme ici.

NotificationSideKick

Et le tour est joué ! Ce n’est pas plus compliqué que ça :D. Vous avez même la possibilité (en cliquant sur l’extension) de retrouver toutes vos notifications qui synthétise les heures exactes d’ouvertures et parfois même l’endroit géographique de l’ouverture (voire l’appareil utilisé).

Capture d'écran 2015-07-31 14.07.06

N’hésitez pas à utiliser systématiquement cet outil à chaque fois que vous échangez avec un recruteur. D’ailleurs, les recruteurs eux-mêmes s’en servent dans l’autre sens, comme démontré par Laurent Brouat dans son article (dont je me suis très largement inspiré).

Bonnes recherches !

  • Amélie Vincent

    Merci beaucoup pour l’astuce !